Vos questions

Comment se passe le premier rendez-vous?

Lors du premier rendez-vous, je propose à la personne qui vient consulter de présenter ses difficultés et de formuler sa demande.
Plusieurs autres entretiens sont nécessaires pour identifier l’aide thérapeutique qui paraît la plus adaptée.
La personne décide après ces entretiens si elle souhaite s’engager dans un travail.

Quand on consulte, est ce que cela débouche toujours sur une thérapie ?

Pas forcément. Quelques entretiens peuvent parvenir a débloquer certaines situations.  Il est possible de faire le point quelques temps après pour voir comment les choses ont avance.

Combien de temps dure une thérapie ?

C’est très variable. Cela dépend de la gravite des symptômes et de la façon dont la personne avance dans le travail thérapeutique. Cependant, une psychothérapie est un processus d’élaboration et de remaniement psychique qui prend du temps. Il faut compter en général plusieurs mois pour une psychothérapie et plusieurs années pour une psychanalyse.

A quelle fréquence ont lieu les entretiens ?

En général ils ont lieu une fois par semaine pour une psychothérapie. Mais il peut y avoir des consultations plus espacées quand cela suffit. Deux à trois séances par semaine pour une psychanalyse.

Le thérapeute travaille-t-il en lien avec l’école ?

Le therapeute est tenu secret professionnel. Il n’entre pas en contact avec l’école. L’espace thérapeutique est un espace protégé qui appartient a l’enfant. Cependant il peut être amené a échanger avec l’école dans des situations particulières : pour donner son avis lorsqu’une orientation scolaire doit être discutée ou pour essayer de soutenir l’intégration scolaire de l’enfant lorsque celle-ci pose problème. Dans ce cas, il le fait après en avoir discuté au préalable avec la famille et obtenu son accord.

Mon enfant est il fou s’il a besoin de consulter ?

Non, il est en souffrance et ne parvient pas a sortir de cette souffrance malgré le soutien de son entourage.

Comment en parler à mon enfant ?

Très simplement. L’important c’est d’expliquer a l’enfant que vous avez perçu qu’il ne va pas bien, qu’il a des difficultés et que vous allez aller voir un professionnel pour l’aider à aller mieux. Dites-le avec vos mots en tenant compte de l’age de l’enfant.

Combien ça coûte ?

Le tarif des consultations est convenu lors des premiers entretiens.

Les séances sont elles remboursées ?

Non, car un psychologue n’est pas un médecin. Il ne peut délivrer ni ordonnance ni feuille de soins. Cependant, de plus en plus de mutuelle remboursent une partie des soins. N’hésitez pas a vous renseigner auprès de votre mutuelle.

Qu’est ce que le cadre thérapeutique?

Il est précisé avant le début du suivi thérapeutique. Le psychologue autant que la personne qui consulte s’engage à le respecter. Il définit les modalités du suivi thérapeutique ainsi que les modalités pratiques des séances : horaires, durée, fréquence, coût.
La personne s’engage à venir régulièrement à ses séances et à les payer. Le paiement des séances représente une garantie symbolique de son engagement dans le travail thérapeutique, sans laquelle aucune évolution ne peut se produire. En contrepartie je m’engage à garantir ma présence aux horaires qui ont été convenus et à prévenir suffisamment à l’avance dans le cas où je m’’absente. Je m’engage à assurer le suivi thérapeutique qui a été entrepris et ce, jusqu’à ce qu’un terme y ait été mis d’un commun accord. Si je ne suis plus en mesure d’assurer ce suivi, je m’engage à orienter la personne vers un confrère compétent.
Je garantis la confidentialité des entretiens conformément au code de déontologie des psychologues.
En ce qui concerne les enfants et les adolescents, la règle reste la même. Je ne peux pas faire part aux parents du contenu des séances. Cependant l’enfant, peut raconter s’il le souhaite, certains éléments des séances aux personnes de son choix.
Des entretiens réguliers ont  lieu avec les parents pour discuter de l’évolution de l’enfant.
Un travail de réflexion avec  les autres professionnels qui s’occupent de l’enfant est souhaitable pour mener au mieux sa prise en charge. Cependant, seuls les éléments  nécessaires à la compréhension des difficultés sont discutés entre les professionnels concernés.
Je me conforme au Code de déontologie des psychologues qui garantit le droit au respect et à la liberté de la personne.